ACCUEIL
    Le mardi 30/12 RdV au parking autoroutier de Bollène à 9h30, apparemment tout le monde est pressé de partir car ils sont tous là avant l'heure !!! Nous serons 8 pour ce séjour hivernal.
Après le col du Rousset on commence à rencontrer la neige sur la route mais " ça roule bien ".
12h30 on s'installe dans le gîte à Gagnaire, chacun choisit sa chambrée, un petit casse-croute et on chausse les raquettes au départ du gîte pour une petite rando vers la chapelle en Vercors, son château (en ruine) ; puis retour par les champs, avant la tombée de la nuit, au gîte.  Surprise … plus de courant électrique !! donc pas de chauffage et surtout pas ou prou d'eau chaude (car cumulus électrique, bien sûr). Heureusement il y a une cheminée qui " tire bien " et du bois à volonté, mais il faut l'allumer !! bref, on essaye diverse possibilité afin que le disjoncteur reste enclenché -coupure du chauffe-eau (tant pis) coupure d'un chauffage, baisse des thermostat dans les chambres- enfin le disjoncteur tient bon, avec qq déclenchements intempestifs.
Jeux, apéro, repas (gibelotte de lapin préparé par Geneviève)
    Le 31, départ, toujours depuis le gîte, en raquettes (on est venu pour ça) vers le col de Cari. Le départ de rando avec une bise cinglante puis moins froid en sous- bois. Arrivée au col, température très froide et petit vent glacial; notre guide (Joëlle) décide de demander au gîte-resto-bar du col, s'il accepterait de nous laisser pique-niquer dans leur salle au chaud ; OK pour 1€ par personne, dans la salle hors sacs, nous prenons une boisson chaude chacun aussi il nous installe bien au chaud dans la salle du bar. Après ce frugal repas nous voilà repartit pour le retour à Gagnaire où nous arrivons au début du crépuscule.  Re-surprise … pas d'électricité, apparemment depuis un certain temps car pas d'eau chaude et la maison et plutôt froide. Beaucoup d'entre nous ne prendrons pas de douche (on se lave quand même au gant et à l'eau trés froide) ou alors très tard dans la soirée, car après enclenchement du disjoncteur, nous avions mis en " forçage le cumulus ".  Gouter puis jeux puis apéro et repas (bœuf carotte préparé par Joëlle) ; Réveillon avec les douceurs diverses et variées apportées par chacun (sans oublier le champagne à minuit).  
       Le 1er janvier 2015, lever pas trop tôt ; météo magnifique, ciel bleu grand soleil, pas de vent, avec ces conditions Joëlle propose que nous allions sur " Font d'Urle ". Il fait quand même moins 8°c sur les thermomètres des véhicules. Avant, recherche pain désespérément… les boulangeries (2) de la chapelle sont fermées, le SPAR étant ouvert on y trouve des sachets de pain de mie (c'est mieux que rien). Passage par Vassieux … boulangerie également fermée.
La rando fût super, de la neige, du soleil pas froid et des paysages sculptés par le froid le vent et la neige des jours précédents.
Nous revenons au gîte après un grand bol d'air et d'images.  Surprise … il y a de l'électricité, de l'eau chaude et du chauffage, ouf ! C'est agréable.
Gouter, jeux, apéro, repas (choucroute préparé par Vincent).
   2 Janvier, Au petit déj une surprise attend le rédacteur de ce texte (moi) car c'est mon anniversaire, hé oui ! j'ai na antan ; une gentille carte écrite par tous les participants au séjour, amis et amies (du moins je l'espère), ainsi qu'un " panettone " délicieux.  La météo est moins belle qu'hier mais quand même honorable.  Aujourd'hui nous irons du plateau de Beure (parking) à la cabane de " pré perret " avec au passage une vue superbe sur le " grand Veymont ", puis retour.
Il fait moins 5°c aux thermomètres des véhicules. Le départ un peu tardif, la fatigue des agapes de ces derniers jours et la météo qui se gâte, nous n'irons pas jusqu'à la cabane (il reste 45mn de marche) et ferons demi-tour. D'autant plus que Véronique et Geneviève rentrent ce soir sur Avignon, après une boisson chaude prise tous ensemble à un café du col du rousset.  Pour les 6 restants retour à Gagnaire, douche chaude, échange de photos, jeux puis apéro et repas (chili con carné préparé par Catherine).
    Le 3, on remballe, on nettoie et on part … enfin après avoir cherché longuement les clés de voiture de Claudine et Daniel, qui étaient si bien rangées qu'on ne savait plus où !    Aujourd'hui il fait chaud … 0°c aux thermomètres des véhicules.
Arrêt à nouveau au parking autoroutier de Bollène ; avec promesse de se revoir bientôt sur de nouvelles pistes.
Merci Joëlle pour ce séjour de fin d'année que tu as organisé.                                                                                                     Christian

 
Massif des Bauges